Le Stade Toulousain partage ses sincères condoléances aux familles, amis et proches de Jean-Michel Giraud et Bernard Loquet, disparus respectivement à 64 et 65 ans la semaine dernière. Anciens joueurs du Stade Toulousain pendant les années 80, nous tenions à leur rendre hommage.

Retrouvez les mots de notre Président Gérard Labbe :

« À Bernard, à Jean-Michel,  

La semaine qui vient de s’écouler a été très difficile pour notre club.  

            Tout d’abord, nous avons appris avec stupeur le décès de Bernard Loquet. Nous sommes nombreux à l’avoir trouvé en forme lors de l’Assemblée Générale annuelle de l’Amicale des Anciens qui s’est déroulée le 27 octobre dernier. C’est dire notre incompréhension devant cette nouvelle qui a bouleversé tous ceux qui ont eu l’honneur de le connaître.  

            Ce sont plusieurs générations de jeunes Stadistes qui ont eu le plaisir d’être entraînés par lui mais aussi Christian Gajan avec lequel il a entraîné pendant de nombreuses années.  

            Parti à Rodez comme professeur de gym, Bernard a continué d’entraîner tout en étant l’artisan d’un tournoi très important de benjamins auquel ont participé de nombreuses équipes internationales.  

            Il s’est éteint la semaine dernière, victime d’un infarctus, après avoir connu un cancer contre lequel il a lutté de nombreuses années. Son fils a joué en Espoirs au Stade Toulousain ce qui nous a permis de le revoir au club avec France, son épouse.  

            L’Association adresse à son épouse, ses fils et sa famille ses plus sincères pensées. 

            Mais la canarde veillait et quelques jours plus tard c’est Jean-Michel Giraud qui était sa victime… À titre personnel, j’ai déjeuné à côté de lui mardi 23 octobre dernier à l’issue de la réunion des Amis du Stade Toulousain où il avait été coopté. Ce fut l’occasion pour lui de raconter les anecdotes dont il avait le secret avec sa verve intarissable.  

            Dans l’après-midi, nous nous étions rencontrés pour évoquer la possibilité d’intégrer le collège des « Dirigeants Stade » et il devait me faire passer sa demande écrite. Je lui avais proposé d’être un des deux parrains requis.  

            C’est dire l’attachement de Jean-Michel à son club. Comme joueur de l’Équipe 1 du Stade Toulousain, Jean-Michel a joué seconde ligne sans jamais manquer un ballon de renvoi. Champion de France en 1985 et 1986 puis Champion de France avec l’équipe Espoirs dont il était le coach, il a marqué tous les joueurs qui ont eu le plaisir de jouer en sa compagnie.  

Que Bernard et Jean-Michel reposent en paix.  

Gérard Labbe. »