L’histoire commence en 1999. Le maire de Marcq-en-Barœul reçoit le Stade Toulousain dans son salon d’honneur pour signer un partenariat avec le club de rugby local, l’Olympique Marcquois Rugby (OMR), qui opère dans les poules régionales du Comité des Flandres.

Petelo Tolofua, militaire de carrière et Wallisien, termine sa carrière dans les rangs de l’OMR. Marié à Kolopa, elle aussi Wallisienne, ils ont 5 enfants : Nekelo, Christopher, Selevasio, Sialevailea et Uhila Fetuufolau.

Le partenariat prévoit notamment la venue à Toulouse de l’équipe minimes de Marcq-en-Baroeul pour le tournoi Robert Labatut. C’est ainsi que débarque dans la ville rose l’ainé de la fratrie, Nekelo (né en 1991). Nous sommes donc en 2006 et Nekelo réalise déjà des performances très impressionnantes en raison de son gabarit extraordinaire.

Dans l’année qui suit, Petelo nous demande si son fils peut rejoindre le Stade Toulousain, ce sera le premier Tolofua en Rouge et Noir. Il est hébergé dans une famille d’accueil, et suit un cursus scolaire classique au lycée Deodat de Séverac.

Les multiples allers-retours de la petite famille Tolofua les poussent à rejoindre eux aussi la cité toulousaine. Petelo trouve du travail chez Tisseo et continue sa carrière encore en 2020.

Nekelo retrouve alors les siens et s’épanouit totalement dans l’équipe des Cadets A, à tel point qu’il décroche le titre de Champion de France en 2008 ! Il côtoie à cette époque Sébastien Bézy, Jean Marc Doussain et Gilian Galan pour ne parler de de ceux qui vont opérer en Équipe 1 par la suite. Nekelo évolue ensuite avec les Espoirs, avec lesquels il prouve encore ses qualités prodigieuses. Il est replacé au poste de 3/4 centre, sans grand enthousiasme de sa part. C’est cependant à ce poste qu’il sera engagé en national dans le club des Caouecs, Blagnac !

Mais Petelo est aussi arrivé avec Christopher, le 2ème de la fratrie, deux ans plus jeune que son frère,. Christopher intègre le club toulousain en catégorie minimes. Il connait dès ses débuts des bons résultats. Il se démarque ensuite en Cadets où il évoluera en première ligne avec Cyril Baille, et « Doudou » Aldegheri. Avec une grosse équipe, il remporte un deuxième titre de champion de France en Cadets. Fait exceptionnel dans le rugby français, Cyril Baille, Dorian Aldegheri et Christopher seront professionnels au Stade Toulousain. À seulement 18 ans et quelques jours, il intègre l’équipe professionnelle et joue son premier match en tant que talonneur, poste qu’il n’a pratiquement pas occupé jusqu’à présent. Il lui restait donc des gros progrès à faire pour les lancers !

Quelques années plus tard, Christopher quittera le Stade Toulousain pour rejoindre deux clubs Rouge et Noir, les Saracens, puis le Rugby Club Toulonnais ! Nous souhaitons à Christopher une belle carrière pour la suite de son aventure….

 

À suivre….

Gérard Labbe, Président de l’association du Stade Toulousain Rugby