Hier après-midi, les filles d’Anthony Granja défiaient les Pink Rockets du Stade Français Paris, à Ernest Wallon, pour la version féminine du Classico. Après plus de trois mois sans jouer en Championnat, les Stadistes voulaient s’imposer face aux Parisiennes, qu’elles avaient battu 10-50 à l’aller. Dès le début du match, nos joueuses affichaient leurs intentions de jeu et prenaient le dessus sur leurs adversaires du jour. En première mi-temps, les coéquipières de la capitaine Roxane Bilon inscrivaient 4 essais par l’intermédiaire de Clémence Rière, Léa Murie, Eve Cartaillac et Manon Durand, qui s’offrait un beau cadeau d’anniversaire ! A la pause, elles menaient 23-7 et revenaient au vestiaire avec le sentiment d’être confortablement installées dans la partie.Le second acte ne fut qu’une confirmation de leur domination. Océane Bordes ajoutait un essai avant que Léa Murie n’y aille de son doublé en fin de rencontre ! Au final, les Stadistes se sont imposées 35-7 et ont empoché, en prime, le bonus offensif, pour la quatrième fois cette saison. Cet excellent résultat leur permet de conserver quatre longueurs d’avance sur leurs principales concurrentes du Stade Rennais, qu’elles affronteront le dimanche 21 février prochain, en clôture de la phase de poule. Ce match sera décisif pour la place de leader du classement et le déroulement des phases finales.Félicitations les filles pour cette belle victoire !